Thème graphique: Classic / SuperBlack / DeepPurple / Affichage téléphone mobile
Switch to english Sehen Sie sich in deutscher Sprache ver el sitio en español vedi il sito in Italiano

Partager ce document sur: Partager cette recherche sur: Messenger  Partager ce document sur: Facebook   Partager ce document sur: Twitter   Partager ce document sur: Viadeo   Partager ce document sur: Linkedin   Bookmark this on Delicious
 
document importé sur le site le 2007-08-24
mots clefs : TRACT DIVERS
Le métier de carrier, souvent mal rétribué, était pénible et dangereux. On aura recours à la main d'œuvre de nos campagnes, principalement du Limousin. Il fallait travailler couché pour souchever, à genoux pour trancher avec un outillage très lourd, chaque jour 12 heures durant. À la force physique, il fallait ajouter le sang froid, l'adresse et le courage car les accidents étaient fréquents et souvent mortels, causés par la chute de blocs de pierre, l'effondrement ou la rupture des échelons. Lorsque les hommes grimpaient sur la roue pour monter la pierre, il suffisait d'un faux mouvement, qu'un seul d'entre eux ne glisse d'un échelon, ou bien que le câble casse; mais quelle qu'en fût la cause, dès que l'équilibre était rompu, la roue tournait sans mesure entrainant les hommes qui y restaient accrochés, la vitesse les projetait ainsi qu'une fronde géante.

Les registres communaux de Montrouge le prouvent, des centaines de carriers furent victimes de leur métier.

L'Hospice de la paroisse St Jacques du Haut Pas a été fondé en 1779 par le curé de St Jacques du Haut Pas, M. L'abbé Denix Cochin. Celui-ci l'avait d'abord destiné à recevoir les pauvres ouvriers blessés; le quartier étaitoccupé, en grande partie, par des ouvriers travaillant auc carrières voisines. Comme il fallait les transporter à l'Hôtel Dieu lorsqu'ils étaient blessés, ils manquaient de soins immédiats, généralement nécessaires.

Animé d'une grande charité, l'abbé Denis Cochin consacra à cette œuvre toute sa fortune (1500 livres de rentes). La première pierre fût posée le 25 septembre 1780 par deux pauvres de la paroisse, élus comme les plus dignes dans une assemblée de charité.

Descendre et savoir!!! F.L. Tract N°6 Juin 2001 / Respectez le site.
 
 
Rédiger un commentaire
(pseudo facultatif)

 
TOUS DROITS RÉSERVÉS - © 2001-2017 urban-exploration dot com © 1995-2017 roudoudou dot com