Thème graphique: Classic / SuperBlack / DeepPurple / Affichage téléphone mobile
Switch to english Sehen Sie sich in deutscher Sprache ver el sitio en español vedi il sito in Italiano

Partager ce document sur: Partager cette recherche sur: Messenger  Partager ce document sur: Facebook   Partager ce document sur: Twitter   Partager ce document sur: Viadeo   Partager ce document sur: Linkedin   Bookmark this on Delicious
 
document importé sur le site le 2007-08-24 et modifié pour la dernière fois le 2010-10-07
Les berges de l'île Seguin de nuit.


Louis Renault est un ingénieur talentueux. Il invente la boite de vitesse à prise directe qu'il brevette en 1898. Grâce à son invention, il fait fortune et entame une série d'acquisitions foncières à Boulogne. Louis Renault achète l'île Seguin à la fin des années 20. Un temps pressentie pour en faire un espace de loisirs pour les ouvriers, il va finalement y construire une nouvelle usine à côté de celles existantes. En novembre 1929, la nouvelle usine est inaugurée. Les travaux continueront encore quelques années.

L'usine de l'île Seguin est complètement autonome et ultra moderne. La centrale électrique est capable de fonctionner avec plusieurs carburants (charbon ou fioul).

Au niveau de la production des véhicules, tout est centralisé, sauf les moteurs qui sont encore construits de l'autre côté de la Seine. Robert Doisneau y fera des clichés de la filature d'amiante, de la fonderie métallurgique, de l'atelier de fabrication de pneus, ...

En 1936, l'usine Renault est un symbole de la lutte ouvrière avec sa plus forte concentration de grèvistes en France. Sa réputation ne sera pas démentie jusqu'à la fermeture de l'usine.

Pendant la deuxième guerre mondiale, l'usine collabore avec les nazis. Louis Renault ira en prison. L'usine est nationalisée et en 1947, la 4cv fait le succès de la Régie Nationale des Usines Renault. 10.000 ouvriers travaillent sur l'île. 40.000 ouvriers travaillent sur le site.

Lors des évènements de 1968, l'île est un symbole du syndicalisme. Les ouvriers obtiennent plusieurs avancées sociales.

Les derniers modèles fabriqués par l'usine sont la Super 5 et l'Express (un véhicule utilitaire basé sur la Super 5). Le 31 mars 1992, la gamme s'arrête et l'usine ferme, devenue trop petite pour produire de nouveaux modèles.

Abandonnée, l'île doit être détruite. Le chantier est énorme et les entreprises se battent pour l'appel d'offre. L'essentiel est oublié: Le site doit être dépollué. La centrale thermique est pleine d'amiante et l'intégralité du sous-sol de l'île est gorgé par de nombreux produits chimiques. Alors que l'usine était vidée en quelques mois, la destruction trainera 13 ans.

source: page personnelle Legag.com
 
 
Rédiger un commentaire
(pseudo facultatif)

 
TOUS DROITS RÉSERVÉS - © 2001-2017 urban-exploration dot com © 1995-2017 roudoudou dot com