Thème graphique: Classic / SuperBlack / DeepPurple / Affichage téléphone mobile
Switch to english Sehen Sie sich in deutscher Sprache ver el sitio en español vedi il sito in Italiano

Partager ce document sur: Partager cette recherche sur: Messenger  Partager ce document sur: Facebook   Partager ce document sur: Twitter   Partager ce document sur: Viadeo   Partager ce document sur: Linkedin   Bookmark this on Delicious
 
document importé sur le site le 2013-12-01 et modifié pour la dernière fois le 2013-12-01
Les arêtes de poisson (aussi abrégé ADP) font partie d'un réseau de galerie bien plus grand, surnommé les fantasques. Comme son nom le laisse supposer, le réseau ressemble très vaguement à une structure en épis. En fait, c'est un réseau de parallèles agencées autour de deux dorsales (ou artères principales), de façon orthonormée, ressemblant beaucoup plus à certains symboles du site archéologique Nazca, ou même une antenne râteau de télévision, qu'à des arêtes de poisson.
La grande particularité de ces souterrains est qu'ils n'ont visiblement pas pour fonction de drainer l'eau, contrairement aux deux autres parties du réseau des fantasques (Les colinettes et les grandes galeries). La plupart des galeries sont droites, plates, en meulière, avec un sol sec, à l'exception notable des couloirs principaux, en pente raide avec beaucoup d'escaliers.
 
 
Rédiger un commentaire
(pseudo facultatif)

 
TOUS DROITS RÉSERVÉS - © 2001-2017 urban-exploration dot com © 1995-2017 roudoudou dot com